Le Quatuor Etincelles

Photo, de gauche à droite : Marianne Eymard/Alto – Muriel Montel/Violon et Soprano – Gaëlle Beau/Violon et Mezzo-sop. – Chloé Boyaud/Violoncelle

Le quatuor Etincelles s’est formé en 2019, afin de faire rayonner la musique sous toutes ses formes, partout, et pour tous. Il veut offrir une expérience musicale originale et sensorielle, sortant des codes traditionnels du concert classique.

C’est un quatuor à cordes atypique : les 2 violonistes sont tour à tour instrumentistes et chanteuses (soprano, mezzo-soprano). Le quatuor Etincelles interprète un répertoire varié, de la musique classique à la pop actuelle, en passant par le jazz, musiques de films, musiques traditionnelles, etc.

 

Muriel MONTEL, violoniste et soprano

Muriel MONTEL commence la musique avec le violon et obtient son DEM en 2008 au Conservatoire Régional de Rueil Malmaison. En parallèle, elle obtient une licence de musicologie à la Sorbonne en 2008 et un Master 1 de Gestion et Administration de la Musique en 2009. Passionnée de Chant Lyrique, elle se forme en parallèle au conservatoire de Boulogne Billancourt dans cette discipline puis au CRR de Marseille dans la classe d’Isabelle Vernet ou elle obtient son DEM avec mention TB à l’Unanimité. En 2010, elle entre au Cefedem Sud et s’y forme à l’enseignement du violon. Elle en sort diplômée d’état en violon en 2012 et en chant lyrique en juin 2013. Elle aura pour tutrice Guillemette Laurens et Marie-Louise Duthoit. Depuis septembre 2013, elle enseigne le violon et le chant lyrique au sein de deux conservatoires de musique (Roissy en France et Juvisy-sur-Orge). Elle est nommée « Professeur d’Enseignement Artistique » suite à la réussite au concours PEA en avril 2023. Elle continue à faire vivre la musique lors de récitals au sein de plusieurs ensembles : « Suonare e Cantare », « les Goûts réunis », « Acceso », en duo piano chant avec la pianiste Lucia Zarcone, et à travers son quatuor à cordes Etincelles.

Gaëlle BEAU, violoniste et mezzo-soprano

Gaëlle BEAU commence le violon à 8 ans au conservatoire de la Rochelle. Elle poursuit sa formation au CNR de Bordeaux dans la classe de Vladimir Nemtanu en violon puis dans la classe de Claude Lelong à l’Ecole Normale de Musique de Paris en musique de chambre. Participant à de nombreux ensembles tant en orchestre symphonique qu’en musique de chambre, elle décide de se former à la pédagogie Suzuki auprès de C. Bossuat et G. Prost à Lyon, qui permet aux jeunes enfants dès 3 ans d’apprendre le violon comme on apprend une langue maternelle et qui s’attache avec une grande bienveillance et beaucoup de créativité à développer le talent que chacun a en soi. 
Passionnée par la voix, Gaëlle se forme également au chant lyrique au Conservatoire du 6ème arrondissement dans la classe de C. Issartel. Elle poursuit ensuite son apprentissage auprès de Valérie Millot, et Sophie Pondjiclis. Elle participe à plusieurs productions d’opéra en tant que soliste (La Traviata de G. Verdi, Don Giovanni de W.A. Mozart, King Arthur de H. Purcell…), ainsi qu’à différents projets en ensemble ou avec des comédiens pour des créations mêlant théâtre et musique improvisée. Ces collaborations lui permettent de se produire dans différents lieux comme l’Opéra Comique pour le projet Pleine Nuit, au Festival de Froville avec le Capriccio Français et le choeur Haglaé, au festival de la Charité sur Loire pour « Les semelles de vent » avec le Garage Théâtre, au festival de Villers etc…Cheffe de choeur, elle suit les enseignements de P. Le Fevre au CRR de Cergy Pontoise et au conservatoire du 9ème arrondissement, ainsi que ceux de C. Marchand au conservatoire de Vincennes. Elle dirige également depuis novembre 2022 l’ensemble des Polysons de Saint Amand en Puisaye et enseignera à la rentrée prochaine le violon et le chant à l’Académie de Musique de Belleville sur Loire. 
Diplômé de Sciences Po et docteur en sciences de gestion, elle s’intéresse également aux parallèles entre musique et management, notamment sur le rôle du chef d’orchestre et ses implications pour la gestion d’une entreprise.

Marianne Eymard, altiste

Depuis son plus jeune âge, Marianne EYMARD conjugue les études/travail scientifique et sa passion pour la musique. Elle a effectué des études supérieures en biologie, et possède notamment un diplôme d’ingénieur en Biosciences. 
C’est au CNR de Nice qu’elle débuta la musique, elle obtient son CFEM de violon en 2002 puis son DEM d’alto en 2003. Elle poursuivi ses études au CNR de Paris avec M Laurent Verney, puis au CRR de Boulogne avec Mme Isabelle Lequien et Mme Simone Feyrabend, et au CRD de Bourg-la-Reine avec M Emmanuel Haratyk. Sa dernière expérience est l’Ecole Normale de Musique de Paris avec M Claude Lelong où elle obtient un diplôme supérieur de musique de chambre et la division 6 enseignement supérieur en alto. Elle a aussi obtenu le 1er prix à l’unanimité au concours Léopold Bellan en 2004.
Durant son cursus, elle a fait partie de plusieurs orchestres dont celui de l’OFJ (Orchestre Français des Jeunes) dirigé à l’époque par M Jean-claude Casadesus et l’Orchestre de Cannes sous la direction de M Philippe Bender.
Aujourd’hui, elle se produit régulièrement avec différents orchestres, dont Colonne, Cannes, Nice et l’OSLP, ainsi qu’en musique de chambre avec le quatuor Etincelles.
La transmission et le partage, lui tenant à cœur, elle s’est aussi formée à la Pédagogie Suzuki auprès Mme Geneviève Prost et M Christophe Bossuat et obtient son diplôme Niveau 2, lui permettant d’avoir un regard plus proche du développement de l’enfant !

Chloé BOYAUD, violoncelliste

Après des études musicales à l’ENM de Créteil où elle a obtenu une médaille d’or en violoncelle, Chloé BOYAUD rentre dans la classe de Marcel Bardon au Conservatoire à Rayonnement Régionial de Paris où elle obtient un Premier Prix à l’unanimité ainsi qu’un Prix de Perfectionnement. Elle étudie la musique de chambre avec Paul Boufil, l’histoire de la musique, l’écriture et participe à des sessions d’orchestre sous la direction de grands chefs comme Jacques Mercier, Georges Prêtre, Serge Baudo, Jean-Claude Casadesus, Armin Jordan. Parallèlement à ses études au CRR de Paris, Chloé BOYAUD se perfectionne auprès de Philippe Muller, Xavier Gagnepain, Yvan Chiffoleau, Henri Demarquette et Valérie Aimard. Chloé BOYAUD se produit régulièrement en formation de musique de chambre à Paris et en Province ainsi qu’en orchestre avec l’Orchestre National des Pays de la Loire et l’Orchestre de Bretagne. Elle est titulaire du Diplôme d’État de professeur de violoncelle et enseigne en conservatoire en région parisienne. Désireuse de découvrir un nouveau rapport à l’enseignement notamment auprès des très jeunes enfants, elle se forme à la Pédagogie Suzuki auprès de Chantal Latil et de Ruben Rivera et obtient son diplôme Niveau 2 avec une toute nouvelle vision de l’enseignement du violoncelle.
Par ailleurs, souhaitant élargir son horizon musical Chloé Boyaud joue actuellement avec Anne Cardona (chanson française), a collaboré en tant qu’arrangeuse et interprète avec Valhère au Printemps de Bourges et à l’Élysée Montmartre, a fait partie du quartet de jazz brésilien « Lune et Soleil », et du groupe Amrok. Elle enregistre aussi pour Jean Musy, compositeur-arrangeur de musique de films, et se produit avec le quatuor Etincelles.

Mandol’In Tempo / dir. Jean-Luc Rocchietti

L’association Mandol’in Tempo et son orchestre éponyme ont été créés en septembre 2006. C’est dans l’annexe du Château Robillard à St André de Cubzac au cœur du vignoble bordelais que notre orchestre élabore sa saison musicale. Son objectif est de promouvoir la mandoline, susciter des vocations, créer des liens musicaux et mettre en valeur un répertoire riche et vivant.
Depuis novembre 2012, la direction de l’ensemble est confiée à Jean-Luc Rocchietti, musicien autodidacte, aux Cinq Premiers Prix dont celui de guitariste.

Suzanne Robert

Comédienne / récitante

Formée au Conservatoire d’art dramatique de Bordeaux, Suzanne Robert jouera et récitera pour différentes Compagnies, comme Fartov et Belcher, Théâtre de la Source, Duodélire, Garage Moderne, Si tu t’imagines, Petit Théâtre des Chartrons, Lieu Sans Nom…

En compagnie de la pianiste Françoise Robert, elle a proposé des lectures, L’épopée de Gilgamesh, Colette.

Elle a été également une voix de Fip jusqu’à sa fermeture à Bordeaux en 2020.

Martine Olmeda

Martine Olmeda interprètera au cours de sa carrière les grands rôles du répertoire de mezzo-soprano à l’Opéra, notamment Carmen pour les opéras d’Avignon, Lyon, Paris, Bordeaux, Varsovie, Brno, au Japon, en Italie. Elle se produit également en récital, et enseigne le chant et l’art lyrique à Talence et Marmande.

Anna Beckaert

Pianiste arménienne installée en France depuis 2010, elle a obtenu les plus hautes récompenses en piano, musique de chambre, accompagnement au Conservatoire National Supérieur de Musique d’Erevan. Titulaire d’un doctorat d’interprète de la musique, elle s’est produite comme soliste et accompagnatrice en Arménie, Russie, Allemagne.

Elle enseigne avec Martine Olmeda au sein de l’école de musique et de danse de Talence.

Contactez-nous

Adresse

Mairie – Le Bourg Nord
33540 Landerrouet-sur-Ségur

Téléphone

9 + 1 =